Code postal ou ville
la carte de l'eure

Le Nouvel Hôpital de Navarre poursuit sa démarche de formation et a organisé en 2012, comme pour 2011, plusieurs conférences médicales et/ou manifestations médicales.

Ci-dessous, les documents et retours concernant  les manifestations suivantes :

  1. - Journée d'Etudes sur l'Hypnose, l'EMDR, l'HTSMA et les Thérapies Brèves - 26 octobre 2012,
  2. - Conférence Douleurs en psychiatrie - 19 avril 2012
  3. - Conférence sur l'Autisme - 10 avril 2012 





Journée d'études sur l'Hypnose, l'EMDR, l'HTSMA et les Thérapies Brèves - 26 octobre 2012 au Cinéma Pathé Gaumont d'Evreux

C’est grâce aux formations « Thérapies Brèves orientées solutions », puis « Hypnose Thérapeutique Stratégique Mouvements Alternatifs » que les organisateurs de la journée ont découvert un monde créatif traversé de multiples courants. Ces approches thérapeutiques appréhendent l’être humain au-delà de la dichotomie corps-esprit : c’est pourquoi elles se sont développées autant dans le champ « psy », médical, que dans les soins dentaires… 

Dans ce monde, longtemps mis à l’écart, du moins en France, on parle de solutions aux problèmes, de ressources, de sensorialité, d’éprouvés corporels, de processus de changement, etc. Sans oublier la relation thérapeutique, véritable « atelier » du thérapeute.

À l’ère du tout protocolisable et des prises en charge formatées, rêvons un peu à une clinique différente centrée sur le patient et ses problèmes, construite sur la qualité et la pertinence du lien thérapeutique, et à des approches inductives de changements.


Les organisateurs de la journée Hervé ABEKHZER, chef de pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent et Régine PICAMOLES, psychologue au  Centre de Consultation de la Madeleine et en libéral, ont eu envie de vous faire partager des approches qui ont fortement influé sur leur pratique. On abordera ainsi :

L’hypnose et sa position actuelle. Discréditée du temps de FREUD, renouvelée par Milton ERICKSON aux USA dans la seconde moitié du XXème siècle, elle fait actuellement retour en France, entre autres par ses applications dans le champ médical (anesthésie, douleur…)
  • L’EMDR (avec l’utilisation des mouvements alternatifs), protocolisée par Francine SHAPIRO aux USA à la fin des années 1980, au départ pour le traitement des syndromes post-traumatiques puis dans d’autres indications : anxiété, phobie, dépression, deuil…
  •  
  • L’HTSMA, thérapie centrée sur la relation patient-thérapeute intégrant différentes approches, modélisée par un groupe de cliniciens français à Nantes pour traiter les troubles psychotraumatiques, anxieux, phobiques, dépressifs, les troubles de l’attachement, les troubles douloureux…

 Bienvenue donc dans ce monde !

Après les exposés de cliniciens engagés permettant de découvrir ces pratiques, la clinique du quotidien a été illustrée par des praticiens dans différents champs (périnatalité, pédopsychiatrie, violences, deuil, douleur…).

 

Quelques diaporamas des intervenants (cliquer sur les images pour télécharger les fichiers)

     
Introduction par Régine Picamoles, psychologue et Catherine Hintzy, psychologue
 "L'hypnose aujourd'hui, ses champs d'application en pratique. Utilité du repérage"
par Yves Halfon, psychologue
   "Hypnose, HTSMA : pratique en pédopsychiatrie"
par Bogdan Pavlovici, Psychiatre
   
"Thérapies brèves orientées, solutions et HTSMA en entretiens familiaux " par Dr Hervé Abekhzer et Dr Tristan De Laage  " Utilisation des ressentis corporels et sensoriels...." par Régine Picamoles, psychologue    "Hypnose et Deuil " par Claire Burel, hypnosthérapeute

Quelques photographies représentatives de la journée (photos prises le 26 octobre 2012) :  

210 professionnels ont assisté à la journée d'études l'hypnose aujourd'hui, ses champs d'application en pratique. utilité du reparentage par Yves Halfon, psychologue
Entre douleur, dépression et psycho-trauma, de l'émergence de l'HTSMA, comme approche thérapeutique intégrative  par Eric Bardot, psychiatre
 
En fin de matinée :
 
Yves Halfon, psychologue, France Haour, psychothérapeute, Eric Bardot, psychiatre, après leurs interventions respectives, ont répondu aux questions des participants sous forme de table ronde
 
un buffet déjeunatoire et convivial a permis de continuer les échanges entre les différents professionnels
L'utilisation des ressentis corporels et sensoriels du thérapeute et du patient en hypnose et HTSMA par Régine Picamoles, psychologue avec la complicité du Dr Chastan, psychiatre L'hypnose et le deuil par Claire Burel, hypnothérapeute En fin d'après-midi :
 
Bogdan Pavlovici, psychiatre, Régine Picamoles, psychologue Claire Burel, hypnothérapeute, Tristan De Laage, psychiatre , Hervé Abekhzer, psychiatre, après leurs interventions respectives, ont répondu aux questions des participants sous forme de table ronde


Bilan de la journée d'études et suite ... :


Quelques chiffres clefs :
  • 215 personnes ont participé à cette journée d'études,
  • 97%% de satisfaction quant à la qualité des interventions,
  • Le contenu de la conférence a répondu aux attentes de 89 %% des participants,

Régine Picamoles et Hervé Abekhzer remercient l'ensemble des participants et les intervenants. Fort du succès de cette journée d'études sur l'hypnose, le réseau Hypnothys.eure a vu le jour.

Pour consulter la première lettre d'hypnothys.eure : cliquer ici.,

Pour consulter la deuxième lettre d'hypnothys.eure : cliquer ici

Pour consulter les statistiques "questionnaire réseau" : cliquer ici
Pour consulter l'article paru dans le journal interne du Nouvel Hôpital de Navarre  : cliquer ici

Si vous souhaitez participer au réseau,  prendre contact à l'adresse suivante : hypnothys.eure@gmail.com




 


Conférence Douleurs en psychiatrie - 19 avril 2012 au Centre Hospitalier de Navarre

 

Le 19 avril dernier s’est tenu au CH de Navarre, la 2e conférence organisée par le Comité de lutte contre la Douleur (CLUD) et ayant pour thème : « Douleurs en psychiatrie : cas cliniques ». Les intervenants, médecins et soignants des équipes de 3 unités de soins du CH de Navarre et de celle des soins palliatifs du CHI Eure Seine, ont fait preuve d’un investissement important dans la préparation de ces interventions.


Organisée dans le cadre de la sensibilisation à la prise en charge de la douleur au sein de notre établissement, cet après-midi d’études et de retour d’expérience a rencontré un vif intérêt de la part de nombreuses catégories professionnelles issues des structures médicales et médico-sociales du département de l’Eure qui ont répondu présentes à l’invitation du Centre Hospitalier de Navarre.

Ainsi, 78 professionnels ont participé et la conférence a recueilli un taux de satisfaction global de 98%%.
La synthèse des questionnaires de satisfaction fait état, comme lors de la conférence du 23 mars 2010, que les informations transmises s’intègrent bien aux pratiques professionnelles et fait apparaitre le souhait de renouveler ces moments d’échanges à l’échelle institutionnelle.

Suite à cette enquête auprès des participants et pour poursuivre sa campagne de sensibilisation de la douleur au sein de l’établissement, le CLUD projette une nouvelle conférence dans deux ans où il est envisagé des thèmes autour des moyens non médicamenteux tels que l’hypnose, les massages, la musicothérapie… en sollicitant les compétences des professionnels de l’établissement.

Pour compléter cette sensibilisation, le film « le corps en tête » du Dr SARAVANE a été projeté les 5, 7 et 14 juin 2012 et a réuni une trentaine de soignants qui ont pu échanger sur les difficultés de la prise en charge de la douleur en psychiatrie et sur son importance.

 Dr Isabelle Lefebvre
 

Diaporamas des intervenants (cliquer sur les images pour télécharger les fichiers)

   
Cas clinique n°1   Cas clinique n°2
     
Cas clinique n°3   Cas clinique n°4
   
Conclusion

 

Quelques photographies représentatives de la journée (photos prises le 19 avril 2012) :  

Discours d'ouverture de Mme le Dr Amani El Rashidi, Chef de pôle, pyshciatre membre du CLUD 
  Cas clinique n°1, la douleur comme moyen d'existence : 
Dr  Héla Cheikh Rouhou, praticien de médecine générale, Mme Sabrina Noury, infirmière référente douleur, Dr Mohamed Cheikh Rouhou, psychiatre
 
78 professionnels ont assisté à la conférence
 
 
Cas clinique n°2, Quand le somatique a ses limites : Equipe de soins palliatifs du CHI Eure-Seine, Dr Aurélie Lepeintre, praticien hospitalier, Mme Aurélie Rault, psychologue, Mme Anne Rio-Lannier, infirmière
Cas clinique n°3, quand la psychiatrie a ses limites : Dr Isabelle Lefebvre, praticien hospitalier de médecine générale, M. Simon Bonnel, infirmier référent douleur, M. Vincent Caruhel, kinésithérapeute
 
Cas clinique n°4, Association de compétences : Dr Youcef Hettal, psychiatre référent douleur, M. Cyprien Enos, cadre de santé, Mmes Carole Brahim, infirmière, Fabienne Carpentier, infirmière et Jocelyne Gaudin, Aide soignante 
 
   
   
Conclusion de Mme Isabelle Lefebvre, Présidente du CLUD 

 



 

Conférence sur l'Autisme - 10 avril 2012 au Conseil Général de l'Eure

 

Le 10 avril 2012, le CH de Navarre avec le soutien du Conseil Général de l'Eure a organisé une conférence qui a accueillie plus de 150 travailleurs de la santé mentale pour un après midi consacré à la clinique de l’autisme. M. Champredon, Maire d’Evreux, M. Silighini, 1er vice président du Conseil Général, et Président du Conseil de Surveillance du CH de Navarre et deux députés de l’Eure, Messieurs Lefrand et Nicolas ont ouvert cette conférence aux côtés de M. Killian, Directeur de l’hôpital et de plusieurs psychiatres de l’établissement dont le Dr Abekhzer, chef de pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent et le Dr Pera, membre du comité d’organisation.

 
Cette conférence a été organisée en réponse à une proposition de loi et au récent rapport des experts de la Haute Autorité de Santé qui concernent le traitement de l’autisme et des troubles envahissant du développement. Ces propositions reposeraient sur une lecture de l’autisme qui le définit comme un déficit neurologique dont la cause serait génétique, le traitement consistant dès lors au choix de la bonne molécule et à l’application de méthodes d’apprentissage standardisées.
Durant cet événement, les témoignages cliniques ont mis en avant les questions de l’enfant comme sujet, sa souffrance, la prise en compte des interrogations de ses proches et la spécificité de la psychiatrie. Les praticiens qui reçoivent les enfants diagnostiqués comme ayant des « troubles autistiques » et qui travaillent avec les familles, relèvent que l’intérêt de tous réside dans le maintien de prises en charge multidisciplinaire qui s’orientent sur la singularité du sujet et prennent en compte la parole.
Ces dernières semaines, une vaste campagne publicitaire s’est déployée autour du slogan « Vaincre l’autisme ». Avec modestie, les différents intervenants proposent une autre devise autour de laquelle se centre leur travail : «accueillir et accompagner l’autisme » pour une prise en charge réelle de la souffrance psychique. Ils ont fait valoir le sérieux du travail à plusieurs, où interviennent des disciplines médicales, sociales, éducatives.
Cet après-midi, de partage d’expériences et de réflexion, a été conclut par Madame Judith Miller, Présidente du Champ Freudien.
 


 
Intermède entre les cas cliniques, lecture de textes (durée vidéo 2min45).
Véronique Briant-Léger - lecture d'extrait de "Si on me touche, je n'existe plus" de Donna Williams

i
 

Diaporamas des intervenants : (cliquer sur les images pour télécharger les fichiers)

     
 Discours d"ouverture de Valérie Pera, Chef du pôle SMS, psychiatre et membre du comité d'organisation Introduction d'Eric Guillot, psychologue à l'HJ pour enfants de Louviers, membre du comité d'organisation  Présentation de l'Autisme : pour une pratique humaniste de l'autisme par Eric Zuliani, psychologue et psychanalyste à Nantes
     
Cas clinique n°1 : "les petits, l'HDJ enfants de Louviers - Nöé"  Cas clinique n°2 : HDJ Ados "Gabriel"   Cas clinique n°3 : Intervention de Bernard Seynhaeve, Directeur du Courtil (belgique)
     
  Après coup - pour une clinique de l'Autisme
Le moulin vert
 
 

Quelques photographies représentatives de la journée (photos prises le 10 avril 2012) :

     
 Discours d'ouverture en présence de Michel Champredon, Maire d'Evreux, Gérard Silighini, Président du Conseil de Surveillance du CH de Navarre, Guy Lefrand et Jean Pierre Nicolas, Députés de l'Eure  
     
 Introduction et présentation de l'autisme par Eric Guillot, et Eric Zuliani, Cas clinique n°1 : "les petits, l'HDJ enfants de Louviers - Nöé"
Sylviane Bordet, professeur des écoles spécialisé; 
Anne Gagneur-Lenormand, infirmière;
judith Couture, psychiatre;
Eric Zuliani, Claire Delorme, psychiatre à Rouen;
Antoine Houel, cadre de santé. 
Intervention d'Eric Zuliani 
Cas clinique n°2 : HDJ Ados "Gabriel" Eric Guillot, Christophe Leboissellier, infirmier, 
Catherine Grosbois, psychiatre, Bernard Seynhaeve, 
Mickaëla Leclerc, éducatrice spécialisée, Marie Claude SUREAU, psychologue et psychanalyste à ROUEN
Valérie Delouis, infirmière 
plus de 140 personnes étaient présentes à la conférence  Question de Bernard Seynhaeve
 
 Cas clinique n°3 : "Se faire un corps" 
Francine Giorno, psychiatre; Bernard Seynhaeve; Marie Hélène Doguet, psychiatre et Valérie Pera
Intervention de Marie hélène Doguet et Valérie Pera, psychiatres  Question de Rafik Hatem, chef du pôle long cours au CH de Navarre et psychiatre libéral  
     
A la fin de la conférence, le nombre de participants n'avait pas diminué  Conclusion réalisée par Judith Miller, présidente du Champ Freudien accompagnée d'Antoine Houel et de Valérie Pera verre de l'amitié proposé à l'ensemble des participants à la fin de la conférence